Comment WhatsApp génère du revenu économique tout en étant une application gratuite ?

WhatsApp est une application de messagerie texte et vocale lancée en 2009 par Brian Acton et Jan Koum qui à l’époque ont quitté Yahoo pour postuler à une offre de Facebook sans être retenus. Elle est devenue incroyablement populaire depuis lors, en grande partie grâce à ses fonctionnalités et sa flexibilité. En 2014 WhatsApp fut rachetée par le géant Facebook qui par suite fait de WhatsApp une application avec des services gratuits. Ainsi WhatsApp permet les messages et les appels sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles.

Mais comment WhatsApp se fais de l’argent si ses services sont gratuits ?

 

Les différentes sources qui permettent à WhatsApp de gagner de l’argent

Après le rachat de WhatsApp, Facebook a développé de nouvelles stratégies qui leur permettent de monétiser les services de WhatsApp:

  • L’API WhatsApp Business 
  • Un mois après le lancement de l’API WhatsApp Business, de grandes entreprises technologiques comme Netflix, Uber & Wish et une centaine d’autres avaient déjà commencé à tester le service. Elle offre une variété de scénarios d’utilisation aux entreprises pour la communication et l’engagement des clients.  WhatsApp gagne de l’argent en facturant aux entreprises enregistrées les réponses tardives. Les entreprises sont autorisées à répondre gratuitement aux messages des utilisateurs pendant les premières 24 heures, mais sont facturées des frais (par message) pour les réponses différées, qui varient selon les pays.

  • La publicité sur Facebook avec click et redirection sur WhatsApp 
  • En plus de facturer les entreprises pour les réponses lentes, WhatsApp gagne également de l’argent grâce aux boutons « Click to WhatsApp ». Ces boutons peuvent être intégrés dans plusieurs applications, sites web et également les pages Facebook. Lorsque l’on clique sur ces boutons, ils nous redirigent vers l’application WhatsApp en ouvrant une conversation avec le vendeur, le propriétaire de la page Facebook ou le propriétaire de la plateforme. Exemple ci-dessous.

     

  • Facebook utilise les données générées par WhatsApp 
  • En 2014 Facebook a changé la politique de confidentialité de WhatsApp leur permettant ainsi d’utiliser les données générées par WhatsApp afin de mieux raffiner leur publicité sur Facebook. N’oublions pas que l’application WhatsApp appartient à Facebook donc elle contribue par ce moyen à son essor économique. 

 

Comment WhatsApp prévoit de gagner de l’argent à l’avenir

 

À l’avenir, WhatsApp prévoit de monétiser d’avantage l’application en introduisant des publicités dans la section d’état et en déployant le paiement WhatsApp. Bien que WhatsApp Pay ne soit pas encore complètement lancé, il est en cours depuis un certain temps déjà et devrait être déployé dans le monde entier en 2020 ;

 

Combien d’argent gagne WhatsApp ?

Personne ne sait exactement combien de revenus WhatsApp génère, sauf Facebook, car la société mère ne partage pas la répartition des revenus des différents produits qu’elle exploite.

Cependant, selon le formulaire 10-Q 2014 de Facebook, au cours des neuf mois précédant le 30 septembre 2014, WhatsApp avait généré un chiffre d’affaires dérisoire de 1,28 million de dollars, mais c’était il y a longtemps lorsque WhatsApp facturait aux utilisateurs des frais de 1 $ par an après la première année. 

Dans un article de janvier 2016,  Forbes avait prédit que le revenu moyen par utilisateur de WhatsApp serait de 4 dollars d’ici 2020, ce qui pourrait générer des revenus d’environ 5 milliards de dollars pour Facebook.

Mais les estimations se sont avérées fausses car ils supposaient que WhatsApp atteindrait 1,3 milliard d’utilisateurs mensuels au total d’ici 2020 – ce que WhatsApp avait acquis à la mi-2017, soit 3ans plus tôt. 

En novembre 2017, Forbes a augmenté les estimations des revenus de WhatsApp,  allant de 5 milliards de dollars à 15 milliards de dollars, avec un revenu moyen par utilisateur allant de 4 à 12 dollars. 

Le potentiel de gains de WhatsApp étant loin d’être réalisé, même pour le moment, on peut s’attendre à ce que le produit aie une contribution accrue aux revenus de base de sa société mère dans les années à venir.
Sources: